Guides
tribus
Inspiration

Guides

Maison passive et architecture bioclimatique

Jean-Christophe Quinton architecte
Maison passive et architecture bioclimatique

L’architecture bioclimatique sait tirer parti des conditions de son site et de son environnement, tels que le climat, sa situation géographique ou son exposition pour diminuer ses besoins d’énergies (chauffage, climatisation, luminosité). Une nouvelle construction de maison, la maison passive, s’inscrit dans une conception bioclimatique. Cette maison limite sa consommation d’énergie tout en recyclant celle qu’elle produit. Une maison bioclimatique est ainsi la prémisse d’une maison passive.

bere:architects x Energelio

Le projet ci-dessus est l’exemple d’une maison passive. Cette maison passive est une maison à énergie positive. Cela est rendu possible d’abord grâce à sa toiture photovoltaïque qui lui permet de produire chaque année deux fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. La taille des ouvertures, l’orientation ou encore la topographie du sol sont des éléments qui ont été pris en compte pour optimiser la maison. Comme on peut le voir, les matériaux sont également choisis avec soin et notamment le bois, qui est un très bon isolant.

Spécificités

Que prendre en compte pour construire une maison passive ?

En effet, l’emplacement du terrain sur lequel vous construirez votre habitat bioclimatique, ainsi que la topographie du sol, le climat ou encore son exposition doivent être pris en compte. Il vous faudra adapter l’ergonomie du bâtiment en fonction des critères environnementaux et naturels autour de vous comme par exemple  exposer votre salle de séjour ou une chambre plein sud et leurs besoins en lumière et en chaleur seront moins importants.


De ce fait, il n’y a pas réellement de normes à respecter lors de la construction, puisqu’elles vont dépendre de ce qui vous entoure. Il existe cependant certains conseils inhérents à une architecture bioclimatique : privilégiez les lieux lumineux et secs, profitez d’une orientation plein sud pour profiter de la lumière et de la chaleur qu’offre le soleil, isolez les fenêtres en optant pour du double voire triple vitrage, installez vos pièces de rangement (comme le garage) côté Nord, utilisez des matériaux optimisant l’inertie, c’est à dire qui vont stocker les calories de chaleur pendant la journée pour mieux les restituer pendant la nuit.


Je cherche un architecte


Maison passive - Vendredi Architecture  

Les avantages 

Construire une maison passive et bioclimatique, oui, mais pourquoi ?


Le premier atout d’une architecture bioclimatique sera bien évidemment la baisse de sa consommation énergétique, atout financier et environnemental.

Il existe de nombreux moyens de surveiller et réguler sa consommation énergétique : isolation thermique (toiture, fenêtres en PVC…), petits gestes du quotidien – utiliser correctement la chasse d’eau doubles flux, remplir entièrement la machine à laver etc, acheter des appareils électroménagers classés A. – mais aussi opter pour un contrat d’énergie adapté à ses besoins. Un coup d’oeil sur votre facture vous fera peut-être changer de fournisseur afin de l’alléger quelque peu. 

Si la construction d’une maison passive et bioclimatique coûte davantage que la construction d’une maison classique, les économies financières générées par votre moindre consommation énergétique seront telles que vous amortirez rapidement votre investissement. Autrement dit, c’est un coût supplémentaire qui en vaut la peine, d’autant plus que cela permettra une plus-value à la revente.

Un projet de maison passive ?

Continuer la lecture
Les architectes les plus talentueux de leur génération
au service de votre projet
le concept bamTypes de travauxles réalisationsmagazineA proposFaqorganiser un concours
Je suis un architecteSe connecter