Guides
tribus
Inspiration

Guides

Quel style architectural pour votre maison ?

Arrhov Frick
Quel style architectural pour votre maison ?

A l’aube de tout projet de construction de maison individuelle, la question du style architectural représente un élément décisif auquel il est essentiel de se confronter. Découvrez au cours de cet article les caractéristiques de formes, de volumes, de façades et de matériaux des différents styles de maison, vous permettant d'orienter votre future décision.


La définition d’un projet architectural en vue de la construction d’une maison individuelle peut devenir une tâche ardue : entre maison traditionnelle, contemporaine ou écologique, il est parfois difficile de s’y retrouver. Afin d’appréhender plus sereinement cette décision essentielle au démarrage d’un projet de construction, voici une introduction aux différentes caractéristiques stylistiques couramment rencontrées dans le domaine de la maison individuelle.

La maison traditionnelle 

Les habitations dites traditionnelles possèdent un style propre à l’échelle d’une région et des caractéristiques similaires au niveau des types de structures, revêtements et ouvertures. Les formes, volumes et façades sont étroitement liées aux traditions de construction et aux ressources locales mais aussi à la géographie et au climat régional. Les maisons traditionnelles bretonnes sont par exemple basses et possèdent de rares ouvertures étroites pour s’abriter des conditions rigoureuse de la côte, contrairement aux maison provençales où les multiples ouvertures sont généreuses pour permettre à la lumière et à la fraîcheur de circuler dans cette région chaude et ensoleillée. La structure des maisons bretonnes est constituée principalement de granit et la toiture d’ardoise, deux ressources locales abondantes, contrairement aux structures en briques relatives aux maisons du Nord de la France et aux toiture en tuiles du Sud de la France. Globalement, les contraintes du PLU local déterminent les principaux choix composant le style d’architecture des maisons traditionnelles. Leurs éléments, étant fabriqués sur-mesure, permettent malgré tout de nombreuses possibilités d’aménagement, entraînant en contrepartie un coût plus élevé de construction.

Les maisons traditionnelles traversent le temps sans se démoder mais peuvent parfois manquer de modernité dû au choix des matériaux secondaires (sols, murs, …). L’architecte peut alors intervenir pour une rénovation. Il est également obligatoire de faire appel à un architecte pour les constructions de plus de 150m2. 

Je cherche un architecte

La maison contemporaine

Le terme de maison “contemporaine” peut représenter une source de confusion auprès du public qui utilise parfois aussi l’adjectif “moderne” pour qualifier une maison originale en opposition au style traditionnel. Pourtant, au sens de style architectural, ces deux termes ne sont pas interchangeables. L'architecture moderne représente un courant apparu au début du XXème siècle dont les réalisations sont caractérisées par le rationalisme de ses lignes géométriques, de son esthétique minimal opposés aux standards de l’époque, au fonctionnalisme de ses volumes simples et à l’apparition de grandes ouvertures et de toitures plats ou toits terrasses ouvrant l’intérieur vers l’extérieur. L’architecture contemporaine quant à elle représente une maison qui est de construction actuelle, qui peut emprunter les codes de l’architecture moderne par des volumes orthogonaux et de grandes baies vitrées, mais qui se distingue par l’utilisation de matériaux à tendance plus récente comme le bardage bois en façade, d’innovations technologiques à l’instar des panneaux solaires et l’apparition de volumes adaptés aux nouveaux usages comme le salon ou la cuisine ouverte.



La maison écologique 

La maison écologique, contrairement aux précédentes, est moins facilement identifiable par son aspect extérieur. En effet, tout l’intérêt de ce type d’habitation réside dans la recherche de performance énergétique du bâti tout en ayant le moins d’impact sur son environnement. Dite “bioclimatique”, quand elle s’adapte à sa situation géographique pour en tirer parti, comme par l’orientation des espaces de vie par rapport à la course du soleil, ou “passive”, quand ses habitants deviennent autonomes en énergie grâce à une source d’énergie renouvelable, des équipements et une isolation performante entraînant une basse consommation, la maison écologique ne se soumet pas à des archétypes de tendances stylistiques actuelles. Le choix des matériaux de construction est cependant un enjeu majeur, où le bois trouve le plus souvent sa place par son empreinte écologique faible comparé au béton, mais aussi grâce à ses capacités d’adaptation à tout type de structure, sa rapidité de mise en oeuvre et sa facilité de transport et de traçabilité.

Construire une maison écologique est une réelle science et demande d’étudier l’exposition du terrain, le climat, l’environnement, la nature du sol. Recourir à un architecte est fortement conseillé pour optimiser sa maison écologique. 

Trouver l'architecte idéal pour votre projet de construction de maison
Continuer la lecture
Les architectes les plus talentueux de leur génération
au service de votre projet
le concept bamTypes de travauxles réalisationsmagazineA proposFaqorganiser un concours
Je suis un architecteSe connecter